RÈGLEMENTS ET POLITIQUES

1- IL EST DE L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE L’ATHLÈTE DE CONNAÎTRE LES RÈGLEMENTS DE LA LIGUE AVANT SON ARRIVÉE À UN ÉVÉNEMENT. Seuls les règlements en lien direct avec le parcours spécifique de l’événement seront expliqués lors de celui-ci.

2- Pour participer à un événement sanctionné par la ligue, vous devez en être membre et avoir payé votre cotisation annuelle de 25$ pour les athlètes voulant être inclus au classement et 5$ pour les autres.

3- Les règlements de la ligue se rapprochent beaucoup de ceux de la UNAA, mais ne sont pas exactement les mêmes. Les événements qui seront du circuit de la UNAA utiliseront les règlements de cette ligue https://www.ultimateninja.net/about/rules/

4- Catégories :

6-7, 8-9, 10-11, 12-13, 14-15, 16+ (Open), 16-39 (compétitif LNQ ou équivalent amateur UNAA) et 40+

Hommes et Femmes.

À l’exception de la division 16+ open, toute les divisions sont considérées comme compétitives.

5- Il est à la discrétion de l’organisateur d’effectuer des modifications au parcours en fonction des différents groupes d’âge, mais cela devrait être évolutif en fonction des groupes et ne doit pas retarder de façon significative la compétition.

6- Les parcours doivent obligatoirement être de type Ninja Warrior tel que pratiqués de façon internationale et reconnu dans le sport. Les obstacles de type Parkour, voie d’escalade en tout genre, crossfit, et autres ne sont pas permis.

7- La saison officielle pour le championnat se déroule du 1er août au 31 juillet, mais il est convenu que le championnat devrait se tenir préférablement entre le 1er septembre et le 30 avril. D’autres événements hors championnat pourront se tenir hors saison.

8- Pour déterminer votre catégorie pour la saison en cour, l’âge au 1er août sera considéré et ce pour le reste de la saison.

9- Le Ninja Warrior est une épreuve de type pointage selon les obstacles réussis, et ensuite le temps séparera les concurrents ex æquo sur le pointage.

10- Vous avez un essai pour réaliser chaque obstacle. Si vous ne réussissez pas l’obstacle à votre premier essai, vous devez passer à l’obstacle suivant. À votre 3e échec pour compléter un obstacle, votre performance est terminée mais vous pouvez poursuivre votre parcours jusqu’au temps limite. Vos points et votre temps officiel seront ceux du dernier obstacle complété.

11- En cas d’une défaillance d’un obstacle, le temps sera immédiatement arrêté et l’athlète pourra reprendre l’obstacle.

12- Deux points sont octroyés pour les obstacles difficiles et/ou plus long. 2 points pour compléter l’obstacle et un point pour avoir atteint le marqueur mi-obstacle. Pour un obstacle où il n’est pas possible d’établir un marqueur mi-obstacle, des consignes précises vous seront données en ce qui concerne cet obstacle pour obtenir votre point. Tous les autres obstacles valent 1 point.

13- Si un athlète complète le parcours mais échoue sur les 3 derniers obstacles, sont temps final est alors celui de la fin du parcours et non le dernier obstacle complété.

14- Si un athlète réussi à atteindre le marqueur de mi-obstacle sur un obstacle à 2 points, ceci n’est pas considéré comme un obstacle échoué mais un obstacle complété à un 1 point.

15- La sécurité est primordiale pour nous. Toute personne ne respectant pas les consignes de sécurité pourrait se voir imposer une pénalité ou une disqualification et ce sans remboursement.

16- Les bijoux ne sont pas permis lors de votre performance. Les cheveux longs doivent être attachés de façon à ne pas présenter de risques pour l’athlète. Les vêtements ne doivent pas être trop amples et présenter un risque de rester accroché sur un obstacle. La décision finale de laisser un athlète performer est entre les mains de l’arbitre en chef et celle-ci sera finale et sans appel.

17- Toute personne manquant de respect de quelque forme que ce soit envers un bénévole, un juge, un responsable ou un autre athlète ou faisant preuve de toute forme de violence verbale ou physique sera immédiatement disqualifiée et expulsée de l’événement, de la ligue et de tout autre événement futur.

18- Tout athlète en retard pour son départ ne pourra pas participer à la compétition et ne sera pas remboursé à moins d’une autorisation de l’officiel en chef et/ou de l’organisateur de l’événement dans la mesure où cela n’affecte pas les autres concurrents.

19- Tout athlète pris en délit de tricherie sera immédiatement disqualifié de l’événement et son dossier sera étudié par la ligue et d’autre sanctions pourront s’appliquer allant jusqu’à l’expulsion de la ligue.

20- Chaque compétiteur sera accompagné par deux officiels, un chronométreur et un officiel de parcours auquel vous devez obéir en tout temps. Si les consignes ne sont pas suivies vous pourriez vous voir imposer une pénalité ou être disqualifié sans remboursement.

21- Toute situation particulière sera référée à l’officiel en chef et c’est lui qui tranchera.

22- Pour les structures de type « rig », il est interdit de toucher la structure de quelque façon que ce soit avec les mains ou les pieds dans le but de s’aider. Un contact accidentel est permis.

23- Les prises doivent être utilisées telles qu’elles ont été conçues. Par exemple, les boules doivent être utilisées avec la main sur le dessus. La tige ne peut pas être utilisée.

24- Il est strictement défendu d’utiliser les cordes, chaînes ou courroies supportant une prise suspendue devant être utilisée avec les mains.

25- Il est permis de stabiliser avec la main une prise en mouvement tout en respectant les autres règlements.

26- Un temps limite pourra être utilisé. Si un athlète atteint le temps limite, il devra sortir du parcours. Le temps limite devra permettre à la moyenne des participants de la catégorie de pouvoir compléter le parcours.

27- Si une situation, une interdiction, une illégalité ou autre n’étant pas couvert par le présent règlement se produit, ladite situation sera considérée comme légale, mais deviendra le sujet d’une évaluation et pourra devenir interdite subséquemment lors d’un prochain événement.

28- Il est permis de ‘’bypasser’’ certains éléments d’une section d’un parcours en utilisant différentes techniques à moins d’avis contraire. Ex. : passer des ‘’grips’’ dans un rig en sautant ‘’lâcher’’ ou en se balançant.

29- Il est strictement défendu à un participant de pratiquer sur le parcours d’un événement avant son passage à la compétition sous peine de disqualification desdits participants